Treize en beauté

Clock

Très en beauté, Madame C. fait une apparition remarquée. Les pendeloques en cristal des lustres de Venise ont de la peine à jeter leurs feux sur l’assemblée réunie autour de la table à jeu, tant l’éclat des yeux de Madame C. leur vole la vedette. De sa main gantée de satin noir, dont l’index est orné d’un kô-i-nor d’opéra, la dame dépose une pile de jetons sur un 13 rouge. La cambrure de ses reins, sur laquelle une coupe de champagne se sentirait sans doute très à l’aise, n’a rien à envier au galbe de ses seins, qu’elle offre généreusement à une rangée de messieurs assis de l’autre côté de la table. Pendants qu’elle accomplit son geste, des billets de banque glissent en souplesse dans le décolleté en v qui plonge vers ses reins. Voilà une belle somme lovée juste à côté de la ravissante fossette que la robe noir cache à peine. La belle ne moufte pas. Mi-closes, ses paupières papillonnent et ses longs cils postiches laissent planer l’ombre d’un doute. Ce soir, chance ou malchance ?

Continuer à lire

filigrane filigrane