Du choix d’une conjonction

Clock

« Mais ou et donc or ni car ?» Il peut bien être où il veut, la question étant d’utiliser à bon escient les conjonctions de coordination, car elles peuvent révéler à elles seules toute une conception de la vie.

Exemples : Si vous dites, Mesdemoiselles, en parlant du mari idéal… Mesdemoiselles ou Mesdamoiseaux, pardon, si vous dites : « Il est beau et intelligent. » vous ne faites pas preuve d’une grande originalité. Si vous dites : « Il est beau ou intelligent. » Vous pensez qu’on ne peut pas tout avoir. Un « tiens » vaut mieux que deux « tu l’auras ». Position lucide, quoiqu’un peu fataliste et quelque peu désobligeante pour les mâles. En revanche, « Il est beau mais intelligent. » signifie que c’est assez rare pour qu’il mérite vos faveurs, parce qu’en général les mecs trop beaux… Bon. Maintenant, si vous dites, beaucoup plus subtilement : « Il est beau or intelligent. », là, vous marquez votre étonnement, votre stupéfaction qu’il en existe, contre toute attente, un semblable. Il est beau or intelligent : Il ne devrait pas être beau, puisqu’il est intelligent ! Et réciproquement. Eh bien, oui, tout arrive ! « Il est beau or intelligent. » C’est la perle rare. C’est un parti en or ! Mais si vous dites : « Il est beau donc intelligent. », là, vous vous faites des illusions, ou alors c’est une flatterie grossière et il faut vraiment qu’il soit niais pour s’y laisser prendre. En revanche, si vous dites : « Il est beau car intelligent. », vous pensez que l’intelligence améliore, voire remplace la beauté, que la beauté est avant tout dans l’esprit, que l’intelligence peut même créer de la beauté : ça va beaucoup plus loin que la proposition d’avant. Et enfin, si l’homme idéal, pour vous, « n’est ni beau, ni intelligent », ça signifie qu’il est riche ! Et là, on voit tout ce que peut contenir une simple conjonction !

 

François Mougenot

© Ce texte, comme l’entièreté de site, est protégé par le droit d’auteurs.
Tous droits réservés par la loi

filigrane filigrane