L’air de rien

O. Utop, un architecte bruxellois installé en Suisse alémanique, n’avait jamais de plan préconçu. Il dessinait, annotait, découpait ; il construisait des maquettes avec du carton et des couleurs. Personne ne sait comment l’idée d’un objet volant et habitable lui était venue.

En 1953, à l’âge de 28 ans, il réalisa une maison-ballon. Il lui ajouta un soufflet de forge actionné par les ailes battantes d’une vingtaine de cigognes. L’envol  fut immédiat. Utop salua la foule enthousiaste puis dirigea sa maison-ballon vers la forêt, zigzagant entre les sapins.

On ne l’a jamais revu.

En 1983, son frère reçut une carte postale écrite et signée par Utop, postée du Monténégro, avec le message suivant : « L’air de rien, jouer au ballon remplit une vie ».

Laurent Grison

© Ce texte, comme l’entièreté de site, est protégé par le droit d’auteurs.
Tous droits réservés par la loi
filigrane filigrane