Paul Gonze biographie

PAUL GONZE, alias Aurore D’UTOPIE, Donald REAM, Krépuscula KOCHMARSKI, Léon ZOETEBIER, Unalala BWANA…

Voit la lumière en ‘44 au Katanga où il joue au créole avant de virer gréco-latin dans la bruine belgicaine – Distingué par l’UCL comme ingénieur civil des mines, voit ponts et tunnels d’abord comme des ouvrages d’art – Honoré Master of Applied Sciences from Mac Gill à Montréal, est chargé de cours l’hiver, chercheur d’or l’été – Désirant équilibrer technique et culture, part à la poursuite du soleil se couchant sur les États-Unis, le Mexique, l’Asie… – Regagne la petite Belgique en ’71 – Membre du Mass Moving, s’associe à la diffusion du Petit Livre Rouge des Écoliers et du mensuel Il fera beau Demain; peint son  ombre en rose à Hiroshima; fait sauter trois bombes aux papillons en plein Tokyo; participe à la rédaction du Traité de Méthodologie Culturelle à l’Usage de la Jeune Génération – Doit encore, pour ne pas porter de képi, être expulsé du Zaïre puis fuir l’Iran devant les intégristes – Ne pouvant travailler pour le Pathet Lao / bruits de mitraillettes / se laisse porter par la danse au cœur de Bali; traverse le Pacifique en trimaran; remonte en stop l’Afrique… et, retour à la case départ, collabore à l’autodafé du Mass Moving – Reconnu 68-art attardé, allergique à la société de consommation, fonde l’asbl TOUT (…les rêves se vivent-ils?): utopique aventure avec plage sous les pavés, lune sur la Grand-Place, maison d’absence, modules de la paix… que son égérie, Aurore d’Utopie, a enjolivée à l’I.S.E.L.P. en 2002 et dans www.toutopia.be. Impénitent touche-à-tout, se prétend anartiste-papowéte-romenteur… tout en tirant le diable par la queue et sa muse par le bleu des yeux dans le wiki personnes.matscape.com – Convaincu que l’art a sa place, gratuite, comme vecteur de reliance dans la ville ouverte plutôt que payante dans les maisons closes des ploutocrates, espère que…

 

Le vacancier p