Premier avril

Clock

                    Premier avril, premier avril, morne sourire,

Comme un poisson qui cuit dans une poêle à frire !

Chacun se sent contraint de tirer le premier

Pour nous persuader qu’un chêne est un palmier,

Qu’un lapin folâtrant est en fait une carpe

Ou qu’un tueur sanglant est un joueur de harpe.

 

Bien entendu, ce n’est pas l’imagination

Qui, à ce rendez-vous suscite la passion.

     Dans ce jeu de miroirs, tout ce que l’on recherche

     Est qu’un crédule au moins avale cette perche.

Et comme il est souvent le citoyen lambda,

Le plus gros canular devient le seul soldat.

 

Raconter que Poutine a reçu son C4

Ne trouble pas plus que le nez de Cléopâtre.

Mais dire qu’Obama par un excès de vin

Vient de faire chuter un airbus 320,

Cela paraît soudain la vérité à croire,

Puisque seul un pommier peut produire une poire.

 

Au fond, pour être cru, il n’y a qu’un moyen,

C’est de dire cuicui et de parler pour rien.

Olivier de Trazegnies

© Ce texte, comme l’entièreté de site, est protégé par le droit d’auteurs.
Tous droits réservés par la loi
filigrane filigrane