A l’aïoli

Disons-le tout de go: je suis de ceux à qui l’ail déplaît. Hortense est au contraire de celles que ce condiment ravit. Comme vous pouvez l’imaginer, elle aspirait à descendre à « L’aïoli », ce fameux restaurant dont la réputation flatteuse était due à sa singulière tradition de ne servir que des plats aillés. J’acceptai d’affronter l’épreuve et de renoncer exceptionnellement à mes réticences habituelles. Continuer à lire

filigrane filigrane