Sheikh Ali Al Walid

                                             ou quiconque est assez riche pour s’acheter une vierge (?) blanche.

Eulalie et l’amour (roman par nouvelles) – 8ème épisode (lire les autres épisodes)

Alors, donc…

Il reste 130 Euros de ton budget mensuel. Les faux marbres du salon de coiffure t’ont rapporté assez pour tenir trois mois, jusqu’à Noël, quand tu peux raisonnablement espérer un soutien des parents qui te permettra de tenir jusqu’à mars ou avril, en économisant. Nous sommes le 30 novembre, et en rognant un peu sur le budget nourriture, il te reste un petit surplus. Continuer à lire

filigrane filigrane

Saint Nicolas (ou est-ce l’âne?)

Eulalie et l’amour – 7ème épisode (lire les autres épisodes)

Ce déjeuner avec Cécile (Cécile, c’est une copine) s’est assez mal passé. Tu attends pourtant de tes amis un peu de réconfort. Tu lui avais raconté tes derniers espoirs déçus, dans l’espoir d’être plainte, au moins.

  • Quoi !, a-t-elle fini par s’énerver, fais quelque chose. J’en ai marre que tu ne parles que de tes problèmes !

« Faire » quelque chose ! Elle en a de belles, Cécile. Comment faire quelque chose quand personne ne vous demande rien ? Je ne demande qu’à « faire » !

  • Je ne sais pas, quoi, investis toi dans le non marchand, fais des choses pour les autres ! Tu verras qu’il y a plus malheureux que toi !

Continuer à lire

filigrane filigrane

Eulalie et l’amour – 4. Mohammed

Les courses, Eulalie n’a jamais réussi à savoir si elle aimait ça ou non. Bien sûr, on peut voir ce qu’on va manger… C’est bien, ça ! Pour Eulalie, malheureusement, c’est surtout un exercice de calcul de base, et pas cet exercice délirant d’abondance qu’elles sont devenues (Dieu merci!) pour la plupart d’entre nous. Son regard, par nécessité, est attiré vers le dessus ou le dessous des rayons, là où sont -mais oui, souvenez-vous- les marques blanches avec des logos optimistes du genre cochon-tirelire, petits pièces de monnaies. Les produits blancs, quoi.  Car oui, la dernière commande d’Eulalie remonte à… quand, encore ? C’était un décor pour restaurant italien, représentant un village de pécheurs, peint à fresque contre le mur de la cuisine, et entouré de festons baroques en faux-chêne.  De la belle ouvrage, ça oui, et elle avait été nourrie gratis.  Et avec autre chose que les raviolis en boite qu’elle relouque à l’instant présent.

Continuer à lire

filigrane filigrane

Eulalie et l’amour – 3. Hoa Tang

Pour expier ses pêchés – ce que je recommande à chacun d’entre nous -, on peut donner des sommes aux œuvres, proportionnellement à son sentiment de culpabilité; acheter des indulgences, ce qui n’est efficace que si l’on a vraiment le cœur contrit; ou bien monter sur une colonne et y vivre pendant vingt ans, en se nourrissant uniquement de ce que les fidèles parviennent à vous envoyer, utilisant le lance-pierre ou la canne à pêche. En échange, vous avez la satisfaction de leur envoyer vos étrons. Mais les vrais Saints, ceux qui sont humbles de cœur, choisiront un autre moyen pour se purifier : ils vont à la POSTE.

Continuer à lire

filigrane filigrane

Eulalie et l’amour – 2. Eddy

Tu pédales.

La décision avait été longue à prendre. Surtout, à vrai dire, parce que tu  craignais ne pas réussir à te tenir à ta résolution. A quoi bon se lancer si tu savais que dans un mois, six mois peut être, tu changerais d’avis.

Mais bon, il y a l’un ou l’autre bourrelet disgracieux, un début de cellulite, des hanches peut-être un peu grasses à ton goût…  Rien de très grave encore, mais les magazines sont formels : il faut réagir ! Tu es arrivée, l’oreille basse, à la salle de gym et tu as regardé avec un vague dégoût les rangées d’appareils menaçants, la musique débile, l’odeur suspecte…

Continuer à lire

filigrane filigrane

Eulalie et l’amour – 1. Adel

Pourquoi les électriciens ne viennent-ils jamais à la maison ?  C’est vexant, à la fin ! Peut-être veulent-ils atteindre au statut des médecins de famille, qui, avant, se déplaçaient et maintenant se limitent à donner des consultations dans leur cabinet.  Mais personne ne vient jamais consulter les électriciens, alors ils changent de métier, deviennent traders dans les banques et gagnent des millions.

Continuer à lire

filigrane filigrane